Facture papier vs électronique : le comparateur en ligne

En tant qu’entrepreneur ou responsable de service, avez-vous déjà songé à comparer le coût d’une gestion documentaire sous format papier avec le coût d’une gestion électronique de vos documents ? Si cela n’est pas déjà fait, nous vous invitons à utiliser les services d’outils en ligne comme la calculatrice électronique. Ces dispositifs tout à fait simples à prendre en main vous permettent ainsi de mieux comprendre les charges qui pèsent sur votre entreprise au quotidien.

Facturation électronique : le point sur la réglementation

La facturation électronique est désormais une réalité pour bon nombre d’entreprises travaillant avec le service public. Ainsi donc, les plus grandes structures sont tenues d’envoyer leurs factures à destination du secteur public sous format électronique depuis le 1er janvier 2020. Pour les plus petites structures (PME, TPE, micro-entreprises), l’échéance est encore lointaine mais se profile à l’horizon. Selon l’ordonnance n° 2021-1190 du 15 septembre 2021, toutes les entreprises devront passer à la facture numérique entre 2024 et 2026, en utilisant une plateforme privée ou publique selon les cas.

En attendant, beaucoup de structures souvent réduites continuent d’utiliser le format papier pour communiquer avec leurs clients et fournisseurs, émettre et recevoir des documents. Cette logique sera bientôt amenée à disparaître, et c’est pourquoi il est important pour les PME et TPE de faire le point rapidement sur leur consommation de papier, afin de mieux prendre conscience de certains enjeux économiques et budgétaires.

Calculette en ligne : factures papiers vs numériques

Qu’est-ce qu’une calculette électronique ?

Une calculette facture en ligne (comme ici : https://www.la-facture-electronique.fr/calculette-factures-papier-vs-electronique/ ) est un outil permettant d’obtenir de manière simple et rapide une estimation du coût du papier, selon la taille de l’entreprise et le volume de documents qu’elle traite annuellement. Le résultat peut être très spectaculaire et appeler à une prise de conscience pour permettre une transition vers la digitalisation des factures en douceur. Pour obtenir un résultat le plus objectif possible, il convient de renseigner deux typologies de documents :

  • Les factures entrantes : ce sont généralement les factures reçues par les fournisseurs d’une entreprise
  • Les factures sortantes : ce sont généralement les factures émises par l’entreprise à destination de ses clients.

Gestion électronique des documents : des économies réelles

Dans un cas comme dans l’autre, les économies générées par la numérisation et l’e-invoicing sont réelles et mesurables grâce à l’e-calculette. L’autre avantage d’une gestion électronique des documents réside bien évidemment dans son caractère écologique. Le numérique responsable est une dimension essentielle des politiques publiques depuis de nombreuses années, et la transition informatique des entreprises répond pleinement à ces préoccupations environnementales.

Le coût de traitement d’une facture dépend de plusieurs critères. On admet que pour une facture entrante (chez le client qui la reçoit), il oscille entre 14 et 20 €, et que pour une facture sortante (chez le fournisseur qui l’envoie),il est compris entre 5 et 10 €. Ces coûts, unitaires, peuvent parfois dépasser 100 € pour des factures demandant un contrôle très précis.

Ainsi donc, même les entreprises ayant déjà entamé leur transition numérique peuvent recourir aux services de l’e-calculette. Ne serait-ce que pour garder à l’esprit les coûts engendrés par la production de papier.