Guide pour acheter des mots-clés sur la 1ère page de Google

achat mot clé

Avoir une bonne position dans les pages de résultats de Google est une stratégie gagnante pour avoir de la visibilité. Cela dit, cette place n’est pas donnée à tout le monde. Il faut généralement faire appel à l’achat de mots-clés pour apparaître dans le top des résultats. Il s’agit alors du référencement payant permettant de générer du trafic de qualité. Cette solution est à adopter ponctuellement du fait de ses coûts engendrés. Elle est efficace dans le cadre d’un lancement de produit, d’une offre promotionnelle ou encore d’événements spéciaux. 

Comment ouvrir un compte Google Ads ?

La première étape de lancement d’une campagne consiste à créer un compte Google Ads. Ce dernier met à votre disposition des outils indispensables pour choisir et acheter des mots clés. Afin d’y avoir accès, vous aurez besoin d’une adresse e-mail ainsi que du site web de votre entreprise. À l’ouverture, deux options s’offrent à vous. Vous avez la possibilité de choisir de créer votre compte en mode intelligent ou en mode expert. Par défaut, Google propose le mode intelligent par rapport à son intuitivité. Le mode expert s’adresse, quant à lui, aux marketeurs professionnels comme une agence Adwords. Ce mode met à disposition une panoplie de fonctionnalités permettant de mieux contrôler vos stratégies d’enchères.

Comment marche le système de Google Ads ?

Il est à noter que l’achat de mots-clés sur Google Ads se base sur un système d’enchères. L’enchère désigne le montant que vous êtes disposé à payer pour optimiser le positionnement internet de votre site web. Le planificateur de mots clés, disponible sur Google Ads, vous propose 4 alternatives pour mettre un tarif sur vos requêtes. Parmi celles-ci se trouve le CPC (coût par clic). Il s’agit de l’option la plus utilisée pour générer du trafic sur son site web. L’annonceur paie l’enchère chaque fois qu’un internaute clique sur les liens sponsorisés menant aux pages du site web. D’autres options comme le CPV (coût par vue) s’offrent à vous. Cette solution se base sur un paiement à chaque vue effectuée sur vos vidéos.

Afin de vous acquitter des frais de service sur Google Ads, vous avez plusieurs choix. Pour le paiement automatique, vous pouvez recourir aux cartes de paiements, aux prélèvements automatiques ou aux virements bancaires. Pour le paiement manuel, les seuls moyens de paiements disponibles sont les cartes de paiements et les virements bancaires.

Comment choisir la combinaison gagnante ?

Le référencement payant ou l’achat de mots-clés ne peut pas vous garantir la meilleure place dans les SERPs de Google. Pour être efficient, le SEA doit être utilisé avec d’autres méthodes. Il est impératif de faire attention au QS (quality score). Plus un QS est élevé, plus votre site bénéficie d’une place importante sur les SERPs et moins vos mots-clés sont chers. Il s’agit d’un indicateur de qualité de la campagne ou de la publicité. Le QS est influencé par le taux de clic sur l’annonce, la pertinence des mots clés et la pertinence du texte de votre annonce. En effet, l’annonce doit comprendre un texte contenant un titre ainsi qu’une description courte. 

Pour choisir les mots-clés, vous disposez du planificateur de mots clés pour vous aiguiller sur Google Ads. Il vous permet de filtrer et de créer des combinaisons de mots. Bien que pratique, cet outil ne répond pas toujours à la requête des internautes.

Pour parfaire votre stratégie, vous aurez besoin d’appliquer quelques astuces. Dans un premier temps, mettez-vous à la place de votre cible. Demandez-vous quels mots elle pourrait saisir sur Google pour faire ses recherches (en lien avec votre activité). Gardez également en tête que les mots clés génériques coûtent généralement plus cher que les mots clés spécifiques. Ainsi, pour optimiser vos chances, misez sur des mots qui décrivent au mieux votre activité ou vos produits.

Pour terminer, Google Ads met à votre disposition un filtre vous permettant de restreindre les mots clés à utiliser. En d’autres termes, il vous permet d’identifier les mots qui ont peu de rapport ou pas de rapport avec votre site web. Ceux-ci s’avèrent peu efficaces pour optimiser votre position dans les SERPs.

Posted Under