Optimisation des moteurs de recherche (SEO) pour les entreprises – Comment faire

En lisant des textes sur le webmarketing, vous devez être tombé sur trois lettres qui se répètent fréquemment : SEO – Il s’agit de l’abréviation de Search Engine Optimization. Cela signifie toutes les mesures prises pour que la page apparaisse aussi haut que possible dans les résultats de recherche Google. En un mot : positionnement.

De nos jours, il est extrêmement important pour les entreprises qui cherchent à se digitaliser et à trouver des clients sur Internet.

On pense que les meilleurs résultats seront obtenus en sous-traitant les activités de référencement à une agence externe spécialisée. C’est vrai, cependant, c’est une décision coûteuse. Pour cette raison, cela vaut la peine de jeter un coup d’œil au fonctionnement du SEO, grâce auquel vous pouvez faire beaucoup de choses par vous-même dans ce domaine.

Positionnement pour les entreprises

Avant que le propriétaire d’une entreprise ne commence à positionner ses activités, il doit analyser attentivement la situation actuelle dans ce domaine. Il existe de grandes entités sur le marché qui ont depuis longtemps réussi à acquérir une position privilégiée dans le moteur de recherche. Il s’agit de pages affichées tout en haut des résultats de recherche après avoir saisi même une phrase très générale – comme, par exemple, “site d’actualités”.

Un entrepreneur local n’a aucune chance face à de tels géants du web et aura donc beaucoup de difficultés pour se faire une place dans les recherches générales les plus fréquemment tapées par les internautes. Les grandes entreprises ont des budgets énormes et, de plus, elles ont un avantage significatif en termes de temps passé sur le marché et d’expérience accumulée.

Pour y remédier, Google propose la création de profil sur Google My Business afin de marquer votre domaine de compétence et apparaître rapidement sur Google Maps lors des recherches localisées par les utilisateurs.

Référencement pour les e-commerces

Une approche différente doit être mise en œuvre par les propriétaires de boutiques en ligne avec une large gamme de produits, pour lesquels l’emplacement n’est pas du tout important. Pour eux, une bonne solution serait de se positionner sur des produits spécifiques, de préférence ceux qui sont recherchés et difficiles à obtenir.

Un magasin de chaussures peut essayer d’obtenir une position élevée en utilisant les expressions « nom du magasin de chaussures d’un modèle spécifique ».

Les approches présentées sont dérivées du concept de ce que l’on appelle longue traîne. Il est dérivé du flux classique et concerne à l’origine la relation entre le profit des produits les plus vendus et le reste des articles.

En référencement, la longue traîne se manifeste par le fait que plus de trafic est généré par ces recherches moins populaires, souvent sous-estimées par les propriétaires de sites Web qui ont du mal à rivaliser sur les mots-clés les plus populaires. En résumé, il est préférable d’optimiser le site Web pour une douzaine de mots-clés plutôt que de consacrer du temps et de l’argent à grimper dans les résultats de recherche en utilisant des expressions beaucoup trop concurrentielles.

Le contenu – La clé du succès

Un autre problème fondamental pour le positionnement est la structure du site Web et son contenu. Un site Web professionnel doit être conçu individuellement, sans l’utilisation de thèmes classiques et avec des contenus uniques.

De plus, il doit avoir une mise en page bien pensée des sous-pages, grâce à laquelle la navigation ne sera gênante pour personne.

Quant à ce qu’il présente, il convient d’envisager la mise en œuvre du concept du marketing de contenu (Inbound marketing). Les algorithmes spéciaux de Google – Panda et Pingouin – organisent les résultats de recherche en privilégiant les sites Web au contenu de valeur. Par conséquent, il est payant de publier régulièrement des articles à fort potentiel pour faire croître la visibilité de votre site internet d’entreprise.

Les textes eux-mêmes doivent également répondre à certaines exigences qui les rendent plus visibles pour Google. Il vaut la peine de mettre en gras les phrases les plus importantes dans les articles, de formuler des titres (h1) et des sous-titres (h2) avec des mots-clés et d’ajouter des balises réfléchies. Le moteur de recherche récompense le contenu qui attire l’attention du lecteur – il vaut donc la peine d’écrire plus longtemps, divisé en pages et articles vraiment intéressants.

Réseaux sociaux et SEO

De nos jours, presque toutes les entreprises ont leur propre fanpage sur Facebook ou Instagram. Il existe une idée fausse selon laquelle l’activité sur les réseaux sociaux se traduit par une bonne position dans le moteur de recherche.

Une bonne politique de médias sociaux est d’une grande importance – mais plutôt en termes de construction de l’image de l’entreprise, de présentation de l’offre et d’attraction des internautes sur le site Web.

En d’autres termes, une communication bidirectionnelle habilement menée sur Facebook et d’autres sites Web affecte indirectement le positionnement – en augmentant le trafic sur le site Web promu. Ni le nombre de « J’aime ! », ni le taux de partage ne sont récompensés par les robots d’exploration de Google.

Simplement une bonne présence en ligne sur ces canaux de distribution permettra des visites supplémentaires sur votre site et donc une popularité croissante aux yeux de Google.

En plus de ces activités, il est judicieux de s’assurer que l’entreprise est répertoriée dans toutes sortes d’annuaires – locaux et ceux avec une gamme plus large. En plus de votre profil Google My Business, cela vaut également la peine d’essayer d’entrer l’adresse de l’entreprise dans Google Maps par exemple.

Les entreprises de restauration et de service peuvent utiliser FourSquare, une application mobile populaire qui vous permet de « s’enregistrer » à un endroit donné. Cependant, il s’agit plutôt d’une activité secondaire, bâtissant la marque, mais n’affectant pas le positionnement du site Web.