Catégories
Uncategorized

Swisscom va équiper le Säntis d’un laser antifoudre dernière génération

L’objet de 8 mètres de long sera livré par hélicoptère à l’émetteur de Swisscom, où il agira comme une nouvelle forme de paratonnerre.

La foudre a toujours été une force potentiellement mortelle. Tous les ans, entre 6 000 et 24 000 personnes meurs de la foudre, qui provoque également des incendies de forêt, des pannes de courant et endommage des équipements et installations électriques, causant un lourd préjudice financier.

Le paratonnerre, créé en 1752 et constitué d’un poteau métallique fixé au sol, est toujours la plus grande protection contre ce risque. Cependant, un groupe scientifique européen travaille sur un paratonnerre virtuel. Cela consiste en un laser puissant qui produit des canaux ionisés dans l’atmosphère et détourne la foudre des régions vulnérables.

Le cadre parfait

Les tests préliminaires ont déjà été effectués dans un environnement sécurisé. Cependant, le laser, qui peut créer des canaux ioniques jusqu’à 100 mètres de long, doit maintenant être mis à l’épreuve dans des situations réelles. Et, comme l’a déclaré l’Université de Genève dernièrement, le lieu approprié a été trouvé : le mont Säntis (2502 mètres). Swisscom dispose d’une antenne de 124 mètres de haut au sommet de cette montagne qui traverse les deux demi-cantons d’Appenzell et de Saint-Gall, et cet émetteur est l’une des constructions les plus foudroyées d’Europe.

 

Pendant la saison estivale de juin à septembre, les chercheurs dirigeront leur laser vers les tempêtes, qui seront situées à l’intérieur des bâtiments de Swisscom. Ils dirigeront la foudre en chauffant et en ionisant l’air local autour du sommet de l’antenne, ce qui produira un paratonnerre laser qui atteindra une distance dans le ciel supérieur au paratonnerre actuel. L’UNIGE affirme que si l’opération est couronnée de succès, “cela constituera une énorme réussite dans la recherche sur la foudre, avec une influence évidente sur les futurs systèmes de protection contre la foudre“.

Le laser sera amené par hélicoptère

 

Il doit encore être mis en place. Le gadget mesurant huit mètres de long et deux mètres de large, sans inclure le télescope externe qui focalise le faisceau laser à la distance voulue. De plus, le téléphérique, qui est le seul moyen d’atteindre le sommet du Säntis, possède une cabine trop petite pour le contenir. En conséquence, il sera livré par hélicoptère afin de garantir le succès de l’opération.

Comment cette technologie pourra protéger les bâtiments ?

 

Grâce à ce nouveau procédé, les bâtiments pourront acquérir une protection supplémentaire efficace face aux risques foudre. Evidemment, il faudra faire appel à un bureau d’études spécialisé pour gérer l’installation de ce type de matériel qui nécessite un savoir-faire particulier. Si vous souhaitez faire appel à des professionnels du secteur, n’hésitez pas à cliquer ici.
Ainsi, il ne fait aucun doute que si les résultats des tests sont concluants, cela sera une avancée importante dans la lutte contre les risques liés au phénomène de foudre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *